Je me suis fait une frayeur en faisant ce matin une vaisselle trop quotidienne : la radio m’informait qu’Hermine de Clermont-Tonnerre participait à la Ferme Célébrités. Comment un écrivain dont, qui plus est, je venais d’acheter le dernier roman, pouvait-il se fourvoyer ainsi ? C’est une de mes nombreuses faiblesses, j’entretiens beaucoup d’illusions sur le compte des écrivains. Une rapide vérification m’a rassuré : Fourrure n’est pas d’Hermine mais d’Adélaïde. J’ai la flemme de chercher le lien de parenté qui unit les deux dames.